vendredi 1 juillet 2011

La Mauvaise foi du cycliste


- Le cycliste doit toujours rouler en paquet car si il est seul et bien à droite de la route il a toutes les chances de finir dans le fossé.

- Le cycliste dans sa voiture ne s'énerve jamais derrière un paquet de cyclistes.

- Le cycliste au volant qui rencontre un congénère n'oublie jamais qu'il l'est lui-même le reste du temps.

- Le cycliste dans un paquet ne gêne pas les automobilistes, il les ralentit comme le préconise la sécurité routière.
 

- Le cycliste suicidaire qui grille un feu rouge ne met jamais en jeu la vie de l'automobiliste qui le croise , il ne met que la sienne.

- Le cycliste qui prend la route doit être célibataire car marié sa femme angoissée attend  le coup de fil qui la préviendra que son mari est à l'hosto.

- Le cycliste n'utilise pas les pistes cyclables car elles sont + “piste” que “cyclable”.


- Le cycliste devrait rouler de temps en temps en voiture pour se rendre compte des difficultés de l'automobiliste…

- Le cycliste ne porte pas plainte pour Homophobie quand il est traité de “pédale” par un automobiliste.

- Le cycliste marseillais sort par tous les temps sauf quand il pleut ou qu'il y a du vent…je plaisante.

- Le cycliste doit rouler dans le caniveau afin de permettre à l'automobiliste de le dépasser en respectant le 1,50m règlementaire (1,00 en milieu urbain).
- Les cyclistes, selon la préfecture de police, ne seraient responsables que de 30 % à 40 % des accidents dans lesquels ils sont impliqués. Le cliché du cycliste amateur et casse-cou est donc une idée fausse. Parmi d’autres.

- Le cycliste ne doit pas rouler sur le trottoir…le voudrait-il qu'il ne le pourrait pas, les automobilistes étant garés dessus.

- Le cycliste empruntera les pseudos pistes cyclables, le jour où les graviers, les bouts de verre, les jardinières, les poubelles, les plaques d'égout, les flaques de gasoil, les voitures en stationnement…etc.. auront disparu.

- Les cyclistes ne doivent pas rouler à 2 de front sauf si le code de la route le prévoit, ce qui est le cas dans certaines circonstances.

- Le cycliste doit porter cette magnifique chasuble fluorescente, plus particulièrement les jours de canicule afin de perdre ses kilos superflus.



- Le cycliste évite d'aller plus vite que l'automobiliste frustré bloqué dans les bouchons au risque de se faire injurier.

- Le cycliste peut-il coincer un véhicule contre le trottoir, ouvrir sa portière intempestivement où oublier de mettre son clignotant ?..oui…quand il est lui même au volant.

- Le cycliste n'a pas besoin de l'automobiliste pour chuter, il est capable de le faire beaucoup plus souvent sans son aide.

- Le cycliste en ville sur un Vélib est un mort en sursis.

- Le cycliste qui fait une faute ne peut se voir enlever des points (Jurisprudence), par contre on peut lui retirer son permis…à condition qu'il le possède.

- Le cycliste ne peut s'arrêter à un stop, le passage au point mort est obligatoire et il n'est accessible en vélo qu'en pédalant(de très mauvaise foi).

- Le cycliste ne réfléchit pas sur son vélo, le sang qui lui monte au cerveau pourrait lui manquer pour tourner les jambes (autodérision).

- Les cyclistes devraient rouler sur circuits fermés comme le préconisent certains…OK, le jour où les 4X4 iront sur les chemins de terre.

- Le cycliste sur les routes de France a un brillant avenir aux dires des écolos…de nombreux automobilistes ne semblent pas de cet avis.

Conclusion:

- Le cycliste a le droit d'être autant de mauvaise foi que l'automobiliste.
Auteur: P.M.